Ouganda: le combat des humanitaires face aux pénuries d'eau et d'abris des réfugiés congolais

Écouter /

Des réfugiés congolais en Ouganda (Photo: UNHCR/L.Beck)

Une semaine après que des milliers congolais ont commencé à fuir dans l’ouest de l'Ouganda, les efforts des humanitaires portent essentiellement sur les moyens d’atteindre les populations du Nord Kivu qui se sont réfugiées dans des collines le long de la frontière entre les deux pays. Autre défi pour le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés, transférer ces réfugiés du centre de transit de plus en plus surpeuplé vers des lieux plus sûrs situés à près de 25 kilomètres à l'intérieur de l’Ouganda.

C'est un afflux jamais vu sur place depuis des années en Ouganda et qui continue de mettre à rude épreuve la ville de Bundibugyo.  Sur ce district de 240 000 habitants, une large part de la population est désormais composée de réfugiés. Une situation qui risque de s'aggraver. En effet, plus de 15.500 réfugiés congolais qui ont fui vers l’ouest de l’Ouganda ont été transférées loin de la périlleuse zone frontalière vers un camp de transit où les organisations humanitaires sont en mesure de fournir une assistance humanitaire.  Ce centre situé à 25 km à l'intérieur du pays a une pourtant une capacité d'accueil maximale de 25.000 personnes.  Or les prévisions sont alarmantes. La plupart des réfugiés préfèrent rester à la frontière, faisant des allers et retours durant la journée et espérant rentrer bientôt chez eux.

Selon le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés, plus de 66 000 Congolais du Nord-Kivu se sont réfugiés en Ouganda. Des réfugiés qui ont urgemment besoin d'une aide. Et la principale inquiétude des humanitaires, ce sont les installations d’hygiène et sanitaires pour les réfugiés.

Selon Adrian Edwards, porte-parole du HCR, plusieurs congolais ont passé plusieurs nuits dans la brousse où des femmes auraient même accouché. Donc l'urgence pour les humanitaires est de réussir à atteindre ces milliers de personnes qui se sont réfugiés dans ces collines le long de la frontière.

Avant l’arrivée de ces nouveaux réfugiés, l’Ouganda hébergeait déjà plus de 210 000 réfugiés et demandeurs d’asile enregistrés, dont 63% sont originaires de la RDC.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo ; avec un extrait sonore d'Adrian Edwards, Chef de l'Unité des médias du HCR à Genève)

Le dernier journal
Le dernier journal
28/11/2014
Loading the player ...