Nations Unies : le principe du multilinguisme réaffirmé par l'Assemblée générale

Écouter /

Abdou Salam Diallo (Photo : ONU/Evan Schneider)

L'Assemblée générale a adopté mercredi une série de résolution y compris un texte sur le multilinguisme aux Nations Unies. Le projet de résolution a été présenté par le Représentant permanent du Sénégal auprès des Nations Unies, Abdou Salam Diallo,

Ce dernier a estimé que, sur le fond, le projet de résolution insiste sur les fondamentaux que sont la parité entre les six langues officielles et la nécessité d’en assurer un traitement équitable afin de garantir à chaque Etat Membre la possibilité de s’exprimer et d’assurer la promotion de ses positions dans la langue qui lui convient.

Selon le diplomate sénégalais, le projet met aussi l'accent, entre autres éléments essentiels, sur le respect de la distribution, dans les délais, des documents officiels des Nations Unies dans les six langues officielles, ainsi que le rô1e capital d’une communication multilingue par l'’intermédiaire des Centres d’information des Nations Unies (CINU) ou encore au sein des opérations de maintien de la paix.

Pour Abdou Salam Diallo, l’importance de cette parité a été affirmée en prenant en considération l’évolution des moyens de communication mis à disposition par l'ONU, notamment les sites internet et les réseaux sociaux. A ce propos, le texte prie le Secrétaire général d’en évaluer la mise en oeuvre de manière exhaustive dans son prochain rapport sur le multilinguisme aussi bien pour les langues officielles que pour les autres, non officielles. En effet, la résolution prend ainsi note des efforts que l'Organisation consacre à d’autres langues conformément à son souci de faciliter le partage de l'information avec les populations locales et de s’adapter à l'évolution du contexte multilatéral.

Le Représentant permanent a en conclusion résumé le contenu du projet de résolution en déclarant qu'il réaffirme les principes du multilinguisme à l'ONU, salue les progrès enregistrés, signale les défis à relever et exhorte à l'effort qui doit leur être consacré. L'effectivité du multilinguisme ne pourra se réaliser sans la contribution de tous les partenaires. Secrétariat, États Membres, institutions et organismes, ont tous une responsabilité à assumer.

(Extrait sonore : Abdou Salam Diallo, le Représentant permanent du Sénégal auprès des Nations Unies)

Le dernier journal
Le dernier journal
22/08/2014
Loading the player ...