Maintien de la paix intelligent : s'adapter davantage aux exigences du terrain

Écouter /

Les Commandants des composantes militaires des missions de maintien de la paix des Nations Unies se sont réunis au mois de juin, à New York, pour échanger leurs points de vue et rendre compte de leurs expériences respectives sur les concepts d'opération du maintien de la paix.

Les défis du maintien de la paix varient d'une mission à une autre, selon les mandats, les règles d'engagement, la réalité du terrain et la coopération des parties concernées. Cela peut aller de la simple surveillance de la cessation des hostilités à l'usage des technologies les plus sophistiquées pour la collecte de l'information.

Coup de projecteur dans cette édition d'Escale sur l'action des Casques bleus et des observateurs militaires au Sahara occidental, au Liban, au Soudan du Sud et en République démocratique du Congo.

La Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL), créée en 1978 a pour mandat – depuis 2006 – de veiller à l'application de la résolution 1701 du Conseil de sécurité de l'ONU. La résolution a été adoptée le 11 août 2006 à l’unanimité des membres du Conseil. Au micro de Maha Fayek, le général Paolo Serra, Commandant de la FINUL revient sur les défis de cette mission à l'heure où les séquelles du conflit syrien commencent à se faire sentir au pays du cèdre.

Le général Abdoul Hafiz est le Commandant de la Mission des Nations Unies pour le référendum au Sahara occidental (MINURSO). Il était à New York lors de la conférence des Commandants des composantes militaires des missions de maintien de la paix des Nations Unies. Au micro de Jean-Pierre Amisi Ramazani, le général décrit le mandat de la Force qu’il dirige ainsi que la situation qui prévaut actuellement au Sahara occidental.

Les défis sont plus nombreux lorsque la violence sur le terrain est de mise. Mais le maintien de la paix peut faire face à la résistance des forces du mal, des milices ou des groupes armés. Au Soudan du Sud et en République démocratique du Congo (RDC) des moyens désormais mobilisés et notamment le recours aux technologies de collecte de l'information ainsi que des drones d’observation permettent de suivre les activités des rebelles mais aussi de pouvoir aider à protéger les populations menacées.

Interviews et extraits sonores :

_Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint des Nations Unies au maintien de la paix;

_Général Paolo Serra, Commandant de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL);

_Général Abdoul Hafiz, Commandant de la Mission des Nations Unies pour le référendum au Sahara Occidental (MINURSO)

_Lieutenant-général Carlos Alberto Dos Santos Cruz, Commandant de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO)

_Général Babacar Gaye, ancien Conseiller militaire au Département des opérations de maintien de la paix des Nations Unies

 

Présentation et production : Maha Fayek

Interviews : Jean-Pierre Amisi Ramazani et Maha Fayek

Documents sonores : Florence Westergard

Mixage : Zack Prewitt

Le dernier journal
Le dernier journal
29/07/2014
Loading the player ...