Ethiopie : le PAM et ECHO lancent un projet pilote d'aide pécuniaire aux réfugiés somaliens

Écouter /

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a lancé ses premières distributions en espèces aux réfugiés en Ethiopie ce mois de juillet, avec le soutien financier de l'Office d'aide humanitaire de la Commission européenne(ECHO).

Plus de 12.000 réfugiés ont commencé à recevoir de l'argent mensuellement depuis la semaine dernière, en plus d’une allocation mensuelle de nourriture dans un projet pilote dans le camp de réfugiés Sheddar, dans la capitale régionale de l’Etat somalien de Jijiga.

«Notre objectif principal est de trouver le meilleur moyen de répondre aux besoins des réfugiés», a déclaré le Dr Johan Heffinck d’ECHO en Éthiopie. «Offrir argent directement aux gens peut être plus efficace, ainsi que l’autonomisation des réfugiés, car cela leur permet de décider eux-mêmes ce dont leurs familles ont le plus besoin.”

L’aide alimentaire du PAM aux communautés vulnérables traditionnellement a été fournie sous la forme de rations alimentaires. Toutefois, lorsque les conditions sont bonnes et le marché local est assez réactif, le PAM peut utiliser différents outils tels que des espèces ou des bons, qui donnent aux gens plus de choix et aussi et qui sont bénéfiques à l’économie locale.

“L’argent permet aux réfugiés d’avoir plus de contrôle dans la diversification de leur alimentation, et ils peuvent acheter du lait, des légumes ou des pâtes directement du marché local», a déclaré Abdou Dieng, le Directeur du PAM en Ethiopie.

«Cette nouvelle initiative a été rendue possible grâce à l’excellent partenariat», a ajouté Abdou Dieng, soulignant qu’il s’agissait d’une collaboration entre le Gouvernement de l’Ethiopie, représenté par l’Administration pour les réfugiés et les rapatriés (ARRA), le HCR et le donateur pour ce projet, ECHO, qui a fourni une contribution de 1 million d’euros (1,3 millions USD).

Les réfugiés du camp Sheddar reçoivent maintenant une ration mensuelle de 13,9 kilogrammes de nourriture, notamment le blé, le riz, les légumineuses, mélange maïs-soja, de l’huile, du sucre et du sel, ainsi que d’une allocation en espèces de 100 Birr Ethiopien (5 $ US) par personne.

Environ 13.000 réfugiés supplémentaires vont également commencer à recevoir de l’argent dans la même région en octobre prochain. Ce projet pilote durera jusqu’en décembre 2013.

(Extrait sonore : Adama Dieng, Directeur du PAM en Ethiopie ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...