ECOSOC : l'UNESCO défend l'alliance de l'innovation et de la diversité culturelle

Écouter /

« Le soutien à l'innovation est inséparable de la promotion de la culture et de la diversité culturelle ». Devant l'ECOSOC, la Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a rappelé qu'il n'y a pas d'innovation possible sans un environnement culturel dynamique. Et selon Irina Bokova, la culture est une force de développement durable.

L'apport de l'Indice mondial de l'innovation présenté ce lundi, est justement de montrer comment la créativité, le partage des biens culturels accélèrent l'innovation. Les indicateurs statistiques sur la culture et le développement, lancés par l'UNESCO dans treize pays, vont dans le même sens.

La prise en compte du contexte culturel permet de concevoir des politiques plus adaptées, efficaces et durables. Elle montre aussi que ce qui est bon pour l'inclusion, la participation des peuples, est aussi bon pour l'économie : le grand atout de la culture est qu'elle concilie les deux, a noté la Directrice générale de l'UNESCO. En seulement dix ans, les programmes qui misent sur la culture se sont multipliés pour accélérer la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement. C'est la grande leçon des dix-huit grands projets « Culture et développement » financés par l'Espagne et pilotés par l'UNESCO dans 18 pays, qui ont permis à des centaines de milliers d'hommes et de femmes de trouver des emplois stables dans le tourisme, les industries créatives et l'artisanat, notamment.

Elle a ajouté que la science et l'innovation sont essentielles pour concrétiser cette vision et assurer la viabilité du développement. Toutes les sciences doivent être mobilisées à cette fin. L'UNESCO travaille avec plus de vingt pays d'Afrique au renforcement de leurs capacités nationales en matière de sciences et de techniques. L'Afrique sub-saharienne à elle seule a besoin de plus de deux millions et demi de nouveaux ingénieurs et techniciens pour atteindre les objectifs du développement en matière d'eau et d'assainissement, a observé Mme Bokova.

(Extrait sonore : Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO)

Le dernier journal
Le dernier journal
23/04/2014
Loading the player ...