Darfour : Ban Ki-moon condamne vigoureusement l'attaque contre des soldats de la MINUAD

Écouter /

Dans la province soudanaise du Darfour, sept soldats tanzaniens de la MINUAD, l'Opération hybride des Nations Unies et de l’Union africaine dans cette région, ont été tués et 17 autres blessés dans une embuscade tendue sur leur convoi. Le Secrétaire général des Nations Unies a vigoureusement condamné cette attaque meurtrière contre des Casques bleus au Darfour, qui a eu lieu le 13 juillet.

Selon un communiqué du porte-parole du Secrétaire général de l'ONU, des assaillants armés non identifiés ont tendu une embuscade à un convoi composé de soldats et de policiers de la  MINUAD à Khor Abéché, au sud du Darfour. Sept soldats tanzaniens ont été tués et 17 autres blessés. Parmi les blessés, quatre officiers de police de la MINUAD, dont deux femmes officiers et 13 soldats.

Ban Ki-moon a exprimé ses sincères condoléances aux familles des soldats tombés au combat, au Gouvernement de la Tanzanie et à tout le personnel de la MINUAD. Le Secrétaire général qui s'est dit choqué d'apprendre cette attaque odieuse contre la MINUAD, la troisième en trois semaines, s’attend à ce que le gouvernement du Soudan prenne rapidement des mesures pour traduire les coupables en justice.

De son côté, le Représentant spécial conjoint de la MINUAD, Mohamed Ibn Chambas, a également condamné dans les termes les plus fermes les responsables de cette attaque et a ajouté que les auteurs doivent être conscients qu’ils seront poursuivis pour ce crime et cette violation flagrante du droit international humanitaire.

(Mise en perspective : Thomas Kryger)

Le dernier journal
Le dernier journal
19/09/2014
Loading the player ...