Cambodge : un expert de l’ONU appelle à des élections libres et transparentes

Écouter /

Le Rapporteur spécial sur la situation des droits de l’homme au Cambodge, Surya P. Subedi, a réitéré son appel pour des élections libres et transparentes dans le pays et pour le respect des droits de l’homme avant, pendant et après le scrutin prévu le dimanche 28 juillet.

« Un environnement politique libre et la capacité de tous à exercer leurs droits, tels que le droit de vote et la liberté d’expression et de rassemblement, sont essentielles pour des élections impartiales et libres », a-t-il dit.

Le Rapporteur spécial a ensuite souligné les progrès importants accomplis au Cambodge pour le renforcement de la démocratie, des droits humains et de l’état de droit et appelé le Gouvernement à pleinement garantir les normes internationales des droits de l’homme lors de ces élections.

Il a ensuite exhorté le peuple cambodgien à s’abstenir de toute violence, ajoutant que toutes les allégations d’intimidation devront être promptement investiguées par les autorités.

« En ce qui concerne la Commission nationale électorale, toutes les plaintes qui lui seront soumises devront être dûment examinées. Il n’est pas trop tard pour remédier aux préoccupations qui ont d’ores et déjà été soulevées », a-t-il dit.

« Ces élections peuvent marquer un jalon dans l’avènement du pays que veulent les Cambodgiens – une société inclusive, juste, équitable et libre », a conclu le Rapporteur spécial.

Plus tôt dans le mois, Surya Subedi avait salué la grâce royale accordée au chef de l’opposition cambodgienne, Sam Rainsy.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
26/12/2014
Loading the player ...