AIEA : plusieurs délégués discutent du renforcement de la sécurité nucléaire

Écouter /

Yukiya Amano, Directeur général de l’AIEA (UN Photo/Mark Garten)

Plus de 1200 participants, parmi lesquels 35 ministres, venus de plus de 100 États se réunissent du 1er au 5 juillet au siège de l’AIEA, l'Agence internationale de l'énergie atomique, à Vienne, en Autriche, pour discuter des moyens de renforcer la sécurité nucléaire dans le monde.

Le risque que les matières nucléaires ou radioactives pourraient être utilisées dans les actes de malveillance est considéré comme une grave menace pour la paix et la sécurité internationales. A cette occasion, le Directeur général de l’AIEA, Yukiya Amano, a appelé à ne pas baisser la garde concernant les risques de “terrorisme nucléaire” après les progrès réalisés ces dernières années.

L’AIEA a joué un rôle actif dans le domaine de la sécurité nucléaire depuis le début des années 1970. Son Bureau de la sécurité nucléaire maintient une base de données qui enregistre des incidents liés au traitement des matières nucléaires et radioactives qui sont hors du contrôle réglementaire.

L’Agence aide également les États à protéger leurs installations nucléaires contre les attaques terroristes ou actes de sabotage, pour empêcher les matériaux nucléaires et radioactives d’être volés et utilisés malicieusement. L'AIEA aide à sécuriser les frontières contre la contrebande de matières radioactives et aux préparatifs des événements publics importants qui pourraient être des cibles pour les groupes criminels.

(Extrait sonore : Khammar Mrabit, Directeur du Bureau de l'AIEA sur la sécurité nucléaire)

 

Classé sous L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
31/07/2014
Loading the player ...