Sécurité alimentaire : la FAO intensifie son action pour la nutrition

Écouter /

Le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, a salué les nouvelles promesses de financement, les nouveaux engagements et objectifs qu’ont annoncés les représentants de gouvernements, du secteur privé et de la société civile lors de la réunion de haut niveau sur la croissance organisée le 8 juin dernier à Londres.

«Je me réjouis du Pacte mondial sur la nutrition pour la croissance conclu lors de cette rencontre. La FAO travaillera avec tous les gouvernements impliqués à la réalisation de leurs objectifs de sécurité alimentaire et de nutrition», a déclaré Graziano da Silva.

Le Directeur général de la FAO a également rappelé combien l’Organisation a intensifié son action en faveur de la nutrition au cours des 18 derniers mois. La FAO a en particulier déployé sur le terrain des experts supplémentaires pour mieux répondre aux besoins des pays et mettre en œuvre une nouvelle stratégie.

«Par notre nouvelle stratégie nutritionnelle, nous travaillons à améliorer la nutrition à travers l’ensemble des actions de l’Organisation. Et pour la première fois, les avancées relatives à la nutrition figureront tout en haut de notre tableau de résultats. À compter de 2014, nous suivrons et rendrons compte d’une part nettement plus importante des mesures de la FAO concernant tous les aspects liés à la nutrition», a-t-il assuré.

La réunion « Nutrition for Growth: Beating Hunger through Business and Science » a été co-organisée par les autorités britanniques et brésiliennes en coopération avec l’association caritative britannique « Children’s Investment Fund Foundation » (CIFF). Les participants étaient de hauts représentants de la société civile, du secteur privé et des pouvoirs publics d’une trentaine de pays, la plupart issus du Mouvement du renforcement de la nutrition (SUN).

Cette réunion s’inscrivait en marge du sommet du G8 qui se tiendra à Lough Erne, en Irlande du Nord, les 17 et 18 juin 2013 sous la houlette du gouvernement britannique actuellement à la présidence du G8.

José Graziano da Silva a insisté sur la nécessité de renforcer les partenariats pour améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition, en incluant la société civile, le secteur privé, les pouvoirs publics, la communauté scientifique et les organisations multilatérales.

Vice-président du Groupe de travail de haut niveau du Secrétaire général des Nations Unies sur la sécurité alimentaire mondiale, Graziano da Silva a ajouté que le système des Nations Unies se rapproche du défi Faim zéro qu’a lancé le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, l’an dernier lors de la Conférence de Rio+20.

(Extrait sonore : Liliane Kambirigi, chargée de l'information à la FAO ; propos recueillis par Maha Fayek)

Classé sous L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
26/11/2014
Loading the player ...