Réfugiés palestiniens en Syrie : plusieurs camps devenus « zones de guerre » ; l'ONU préoccupée

Écouter /

Le Commissaire général de l'UNRWA, l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient, a exprimé lundi 17 juin, sa vive préoccupation devant l’insécurité qui règne dans les camps de réfugiés palestiniens en Syrie. Ces camps deviennent en effet des zones de guerre, inaccessibles pour l’agence onusienne.

« Sept des douze camps de réfugiés palestiniens sont des zones de guerre. Les tueries, les séquestrations, les destructions, la pauvreté et la peur sont devenus des éléments de la vie quotidienne », a expliqué Filippo Grandi lors de la réunion de la Commission consultative de l’UNRWA à Amman, en Jordanie.

Près de la moitié des 530.000 réfugiés de Palestine en Syrie ont été déplacés en raison de la violence. Alors que 15% des réfugiés ont fui la Syrie pour trouver refuge au Liban ou en Jordanie, de nombreux réfugiés palestiniens de Syrie ont atteint l’Égypte, certains sont même arrivés dans la bande de Gaza.

Dans le récent appel humanitaire des Agences de l'ONU pour la Syrie, l’UNRWA a demandé 200 millions de dollars à la communauté internationale pour financer son programme d’aide humanitaire en Syrie, y compris porter secours aux réfugiés palestiniens de Syrie ayant fui le pays.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Le dernier journal
Le dernier journal
24/07/2014
Loading the player ...