RdC : l’Union interparlementaire s’inquiète pour un député congolais

Écouter /

L’Union interparlementaire internationale (UIP) s’est déclarée “profondément” inquiète de l’invalidation d’un député de l’opposition de République démocratique du Congo, Eugène Diomi Ndongala, emprisonné depuis plusieurs semaines dans le cadre d’une enquête pénale.

Diomi Ndongala, ancien ministre et leader d’un parti d’opposition parlementaire, la Démocratie chrétienne, est emprisonné depuis plusieurs semaines dans le cadre d’une enquête ouverte en septembre dernier contre lui pour viol de mineurs.

Ndongala qui avait disparu pendant plusieurs semaines après l’éclatement de cette affaire, avait en réapparaissant affirmé avoir été détenu par la police et s’être échappé. Les autorités avaient alors nié toute détention arbitraire et demandé la levée de son immunité parlementaire pour poursuivre l’enquête.

Avec Ndongala, quatre autres députés ont été invalidés par le bureau de l’Assemblée nationale à la fin de la semaine dernière en raison de leur absence aux séances. Parmi eux figure Félix Tshisekedi, fils de l’opposant Etienne Tshisekedi qui a interdit à ses représentants de siéger même s’ils ont été élus en novembre 2011.

 

 

Classé sous Droit et crime, L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
22/10/2014
Loading the player ...