RCA : risque élevé d'insécurité alimentaire selon le PAM

Écouter /

La République centrafricaine connaîtra un risque élevé de crise nutritionnelle dans les prochains mois a averti le Programme mondial des Nations Unies pour l'alimentation (PAM).

Ce cri d'alarme fait suite à l'évaluation rapide que le programme a menée sur le terrain avec ses partenaires dans plus de soixanet communes de ce pays africain enclavé dont le gouvernement a été renversé en mars dernier.

Selon le rapport, l'insécurité latente et volatile, la hausse des prix et la baisse des revenus, la perte des réserves alimentaires, et les inondations, sont autant de facteurs qui contribuent à l'insécurité alimentaire.

Beaucoup de familles ont changé leurs comportements pour s’adapter à la crise. Le PAM souligne que la qualité et la quantité des repas varie beaucoup et que certaines familles ne mangent qu'un repas par jour. Des parents se privent de repas pour nourrir leurs enfants.

Pour répondre à cette situation, le PAM a commencé le 1er juin une opération de distribution d’urgence de biens qui durera trois mois. Elle vise les 128.000 personnes les plus vulnérables. Aussi le PAM donnera de la nourriture, des semences et apportera une aide aux réfugiés.

(Extrait sonore : Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM)

Le dernier journal
Le dernier journal
29/08/2014
Loading the player ...