Province Orientale : 2 personnes tuées dans la plaine du lac Albert en une semaine

Écouter /

En l'espace d'une semaine, deux personnes ont été abattues par balles par des hommes armés, une femme a été kidnappée et plusieurs vols opérés dans la plaine du lac Albert vers Kasenyi (60 kilomètres au sud de Bunia). Selon le chef de collectivité de Bahema Sud, cette situation inquiète la population qui plaide pour l'intensification des patrouilles et le renforcement des effectifs des militaires des Forces armées de la RDC (FARDC).

L'un des hommes abattus est un taximan-moto. Son corps a été découvert vers Kasenyi, sa moto emportée et les poissons frais qu'il transportait ont été volés par ses assaillants. Un autre jeune homme âgé de 16 ans a été abattu dans la même période au village de Mandje par des individus identifiés comme des miliciens locaux.

Vendredi dernier, une jeune dame de 28 ans a été kidnappée par des hommes armés. Selon le chef de collectivité de Bahema Sud, les ravisseurs de cette femme l'ont violée avant de la relâcher le lendemain. La population déplore aussi le regain du banditisme à main armée dans la région. Samedi, des bandits ont visité la maison d'un agent de l'Office congolais de contrôle et d'un éleveur du coin. Ils ont emporté plusieurs biens et de l'argent.

Le chef de collectivité de Bahema Sud dénonce la circulation illégale d'armes dans son entité. D'après Deogratias Rusoke, cette circulation d'armes serait à la base de l'insécurité observée actuellement dans ce coin. Il plaide pour l'intensification des patrouilles et le renforcement des positions des FARDC dans la région.

(Mise en perspective: Isaac Remo-Yopé de Radio Okapi)

Classé sous L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
21/10/2014
Loading the player ...