PNUE : les petits agriculteurs produisent 80% de la nourriture dans les franges d'Afrique

Écouter /

Les petits fermiers gèrent environ 500 millions d’exploitations qui fournissent plus de 80 % de la nourriture consommée dans les franges du monde en développement, notamment en Afrique subsaharienne ; et ils contribuent ainsi à la sécurité alimentaire et a la réduction de la pauvreté, selon un nouveau rapport publié récemment par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).

Le rapport soutient que les petits exploitants agricoles sont l’une des solutions les plus rapides pour sortir plus d'un milliard de personnes de la pauvreté et nourrir de façon durable une population mondiale croissante.

Pour le PNUE, il faut appuyer les petits agriculteurs afin qu'ils jouent un rôle plus important dans la lutte contre la pauvreté et la promotion de l’agriculture durable.
Pour chaque augmentation de 10% des rendements agricoles, il y a une réduction de 7% de la pauvreté en Afrique.

Le rapport signale que la fragmentation des terres, la réduction du soutien à l'investissement et la marginalisation des petites exploitations dans les politiques économiques et de développement ont entravé l'essor de cette contribution vitale et ont rendu de nombreux petits exploitants vulnérables.

Face aux pressions qui vont être exercées sur les terres et autres ressources pour nourrir une population mondiale plus importante et urbanisée, le PNUE prône l’intensification d’une agriculture durable et des pratiques agricoles qui préservent la base de ressources dont dépendent les petits exploitants, afin qu'une telle agriculture puisse soutenir la sécurité alimentaire et le développement rural.

(Interview : Mamadou Moussa Diakhité, consultant Service d'appui au développement des économies vertes du PNUE ;  propos recueillis par Cristina Silveiro)

Classé sous Environnement, Reportages.
Le dernier journal
Le dernier journal
19/09/2014
Loading the player ...