Grands-Lacs : Dar-es-Salam refuse de s'excuser auprès de Kigali à propos du dialogue avec les forces rebelles

Écouter /

S'opposer à la proposition du président tanzanien d'un dialogue entre la République démocratique du Congo (RDC) et le M23, le Rwanda et les FDLR ainsi que l'Ouganda et l’ADF Nalu, c'est s'opposer à l'avènement d'une paix durable dans la région des Grands-Lacs. C'est ce qu'a affirmé mardi 5 juin à Kinshasa l'Ambassadeur de la Tanzanie en RDC.

Dans une interview exclusive accordée à Radio Okapi, Emedy Mugaza a souligné que son pays n'est pas en crise diplomatique avec le Rwanda. La Tanzanie n'a donné qu'un point de vu pouvant concourir à la paix dans les Grands-Lacs. S'appuyant sur les propos du ministre Tanzanien des Affaires Etrangères, le diplomate tanzanien affirme qu'il y'a pas nécessité de présenter ses excuses à qui que ce soit.

Contacté par Radio Okapi, l'ambassadeur du Rwanda à Kinshasa s'est abstenu de tout commentaire. Armadin Rugira a toutefois réaffirmé les positions de la ministre rwandaise des Affaires étrangères qualifiant d'aberrant les propos du président tanzanien.

(Extrait sonore : Emedy Mugaza, Ambassadeur de la Tanzanie en RDC ; propos recueillis par Michel Kifinda Ngoy de Radio Okapi)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
Le dernier journal
Le dernier journal
21/11/2014
Loading the player ...