Érythrée : la situation des droits de l’homme doit rester sous surveillance, selon l'experte de l’ONU

Écouter /

La Rapporteuse spéciale des Nations Unies pour l’Érythrée, Sheila Keetharuth, a dénoncé mercredi le manque de respect des droits des l'homme en Érythrée, qui se caractérise par des exécutions extrajudiciaires, des disparitions forcées, des arrestations et des détentions arbitraires, des actes de torture et des conditions de détention inhumaines.

 

Lors de son intervention devant le Conseil des droits de l’homme, Sheila Keetharuth a déclaré que jusqu’à 4.000 Erythréens, dont des centaines d’enfants non accompagnés, fuient chaque mois pour échapper à la répression et le manque de libertés fondamentales.

 

“La militarisation excessive affecte la structure de la société érythréenne et l’unité centrale: la famille. Le service militaire illimité sans solde prive les hommes et les femmes érythréennes de leurs années les plus productives. Ils ne peuvent pas soutenir leurs familles, aggravant les conditions de vie dans une société où beaucoup de gens ont du mal à satisfaire leurs besoins fondamentaux », a déclaré l’experte.

 

La Rapporteuse spéciale est également préoccupée par les graves limitations à la liberté de mouvement, d’opinion, de réunion, d’association et le droit à la liberté de religion.

 

Malgré plusieurs demandes, la Rapporteuse spéciale n’a pas reçu le feu vert des autorités érythréennes pour se rendre dans le pays depuis sa nomination en novembre 2012. Elle a donc mené une première mission sur le terrain du 30 avril au 9 mai 2013 en conduisant des interviews dans les camps de réfugiés d’Ethiopie et de Djibouti, qui accueillent d’importantes communautés érythréennes.

 

Pour la Rapporteuse spéciale le second examen périodique de l'Erythrée prévu en janvier 2014 sera l’occasion d’analyser les mesures prises par le pays pour honorer ses engagements en matière de droits de l’homme.

 

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

Le dernier journal
Le dernier journal
19/09/2014
Loading the player ...