Enfants et conflits armés : le Conseil de sécurité examine le rapport de Ban Ki-moon

Écouter /

Leila Zerrougui, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour les enfants et les conflits armés

Les membres du Conseil de sécurité sont en réunion ce lundi 17 juin à New York pour examiner le rapport du Secrétaire général des Nations Unies sur le sort des enfants en temps de conflit armé. Ce document a été présenté aux quinze par Leila Zerrougui, la Représentante spéciale de Ban Ki-moon sur les enfants en temps de conflit armé.

Ce rapport révèle les progrès accomplis en 2012 pour protéger les enfants vivant dans les pays touchés par un conflit. Il souligne la nature changeante des conflits armés et explique les nouveaux défis posés à la protection de l'enfant.

Le rapport du Secrétaire général déplore, entre autres, l'utilisation des écoles à des fins militaires, la détention d'enfants par les forces de sécurité ainsi que les effets sur les enfants de l'utilisation de drones au cours d'opérations militaires.

Ban Ki-moon demande instamment dans son rapport, à toutes les parties de mettre immédiatement un terme à toutes les violations graves des droits des enfants. Le Secrétaire général demande aussi aux parties dont le nom a figuré dans les rapports annuels parce qu'elles avaient recruté, utilisé, tué ou mutilé des enfants, les avaient soumis à des violences sexuelles et avaient attaqué des écoles, des hôpitaux ou du personnel protégé et qui n'avaient pas encore mis au point de plans d'action, de le faire sans plus tarder.

Il se félicite que le nombre de plans d'action conclus ou en cours de négociation ait continué d'augmenter en 2012. Ban Ki-moon lance un appel à la communauté des donateurs à mener des débats pour aborder les problèmes de déficit de financement nécessaire à la mise en œuvre de ces plans d'action et au suivi y afférent.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Le dernier journal
Le dernier journal
26/12/2014
Loading the player ...