Don volontaire de sang : l’OMS se mobilise

Écouter /

L’OMS se mobilise à la veille de la Journée mondiale du donneur de sang et appelle tous les pays à s’approvisionner intégralement en sang et en produits sanguins auprès de donneurs volontaires non rémunérés d’ici 2020.

Les besoins en sang et en produits sanguins augmentent chaque année et de nombreux patients qui auraient besoin d’une transfusion sanguine vitale n’ont pas accès à temps à du sang et à des produits sanguins sécurisés.

En 2011, près de 83 millions de dons de sang ont été recueillis dans le monde auprès de donneurs de sang volontaires non rémunérés, soit une augmentation de près de 8 millions de dons par rapport à 2004.

L’OMS soutient que la collecte de sang auprès de donneurs de sang volontaires non rémunérés est la pierre angulaire d’un approvisionnement en sang sécurisé en quantité suffisante dans tous les pays.

Et l’Organisation mondiale de la santé d’ajouter : « les donneurs de sang réguliers, volontaires et non rémunérés sont la source la plus sûre de sang car on dénombre moins d’infections véhiculées par le sang chez ces donneurs que parmi les personnes qui donnent leur sang contre rémunération ou qui donnent leur sang à des membres de leur famille en cas d’urgence ».

À l’heure actuelle, 60 pays se procurent la totalité de leur approvisionnement en sang auprès de donneurs volontaires non rémunérés 35 pays à revenu élevé, 18 à revenu intermédiaire et 7 à faible revenu.

(Mise en perspective de Maha Fayek)

Classé sous L'info, Santé.
Le dernier journal
Le dernier journal
31/07/2014
Loading the player ...