Deux casques bleus blessés dans un bombardement sur le Golan. Ferme condamnation du Conseil de sécurité

Écouter /

Casques bleus dans les hauteurs du Gloan (Photo : ONU/Gernot Payer)

Deux casques bleus ont été blessés, jeudi 6 juin, dans un bombardement survenu sur le Golan, dans la zone de cessez-le-feu entre la Syrie et Israël. Selon un porte-parole du Département de maintien de la paix de l'ONU, “Les deux hommes ont été légèrement blessés à la suite de violents tirs intervenus dans la zone”.

Le point de passage où se trouvaient les soldats de l'ONU et qui situé sur la ligne de cessez-le-feu avec Israël sur le Golan, est brièvement tombé dans la matinée aux mains des rebelles, avant d’être repris par les forces de Bachar Al-Assad.

La réaction des membres du Conseil de sécurité des Nations Unies ne s'est pas fait attendre. Les 15 ont fermement condamné les affrontements intenses dans la zone de séparation, y compris l'attentat au cours duquel les deux soldats de la FNUOD ont été blessés. Ils se sont dits profondément préoccupés par le fait que toute activité militaire organisée par quelque acteur que ce soit dans la zone de séparation menace un cessez-le-feu pourtant durable et la population civile locale. Ils ont appelé les parties au conflit à coopérer pleinement et de bonne foi avec la FNUOD pour lui permettre d'agir en toute liberté et pour assurer l'entière sécurité de son personnel. Mais la volatilité de la situation sur le terrain n'est pas sans lien avec l'annonce du retrait par l'Autriche de ses soldats présents sur le plateau du Golan. Les militaires autrichiens représentent le gros du contingent de la Fnuod, avec 378 Casques bleus sur un millier environ.

Pour rappel les quelque 1 200 km² du plateau du Golan sont occupés par Israël depuis la guerre de 1967. La FNUOD est déployée sur la zone de cessez-le-feu pour faire respecter l'accord de désengagement du 31 mai 1974.

(Mise en perspective de Maha Fayek)

 

Le dernier journal
Le dernier journal
29/10/2014
Loading the player ...