Crise en Syrie : l’OIM et l'Italie apportent un soutien psychosocial aux familles touchées

Écouter /

Une femme syrienne et sa famille près de la frontière libanaise après avoir fui les violences à Homs.

L'Organisation internationale pour les migrations (OIM), avec le soutien du Ministère italien des Affaires étrangères, a lancé vendredi 21 juin un programme d'une valeur de 1,5 millions d’euros pour augmenter la capacité des acteurs formels et informels pour fournir un soutien psychosocial aux personnes touchées par la crise en Syrie et dans les pays voisins.

Le projet vise d’abord à former 1210 encadreurs professionnels et bénévoles à Damas, Damas rural, Homs, Alep et Lattaquié, sur divers aspects du soutien psychosocial dans les situations d’urgence.

Il est prévu, dans le cadre de ce projet, la distribution de quelque 50.000 livrets d’auto-assistance, lors des distributions d’articles de secours alimentaires et non alimentaires, pour atteindre un total de 270.000 bénéficiaires indirects dans les zones reculées d’ici la fin de 2013.

Une formation de base sera aussi dispensée aux travailleurs de première ligne, aux gestionnaires d’hébergement collectif et aux soignants dans les orphelinats, sur la façon de faire face aux défis émotionnels rencontrés par leurs bénéficiaires et comment éviter de leur causer un préjudice supplémentaire.

Le soutien psychosocial est désespérément nécessaire dans les communautés touchées par le conflit en Syrie. Les sentiments de colère, de peur, d'incertitude quant à l’avenir, la tristesse et la désorientation sont très répandus, en particulier parmi la population déplacée à l’intérieur du pays.

(Extrait sonore : Gaëlle Sevenier, porte-parole de l'OIM à Genève)

 

 

Le dernier journal
Le dernier journal
29/07/2014
Loading the player ...