Cinquantième anniversaire OUA/UA : Ban Ki-moon célèbre l'Afrique, un continent en mouvement

Écouter /

« L’Afrique est un continent en mouvement », a lancé mercredi soir le Secrétaire général à l’occasion d’une cérémonie de célébration de la Journée de l’Afrique. Il s’est ensuite remémoré sa récente tournée en Afrique, avant de rappeler que le mois dernier marquait le 50ème anniversaire de la création de l’Organisation de l’unité africaine, laquelle a été remplacée en 2002 par l’Union africaine.

« La paix règne dans la plupart des pays africains. L’extrême pauvreté est en baisse, le revenu en hausse et des avancées importantes dans la lutte contre des maladies mortelles ont été enregistrées », a-t-il dit, ajoutant que plusieurs pays africains faisaient partie des économies les plus dynamiques au monde.

« Bien sûr, des défis majeurs persistent, mais la trajectoire globale suivie par le continent est claire. Les Africains sont en train d’écrire un nouveau chapitre de leur histoire », a poursuivi Ban Ki-moon, indiquant qu’une Afrique plus stable et prospère était à l’horizon.

« Je sais que les Africains sont déterminés à renforcer la démocratie, protéger les droits de l’homme, lutter contre la corruption et améliorer la gouvernance », a-t-il dit, indiquant que les Nations Unies continueront de travailler aux côtés des dirigeants africains afin d’assurer la répartition équitable des ressources, augmenter la productivité agricole et faire en sorte que les talents des Africains, en particulier des femmes et des jeunes, puissent s’exprimer.

« Je m’engage également à accélérer nos efforts pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement et à faire que les priorités et les préoccupations de l’Afrique sont dûment prises en compte dans le programme de développement pour l’après 2015 », a affirmé le patron de l’ONU.

M. Ban a ensuite rappelé que l’Afrique était parmi les régions les plus exposées au changement climatique, avant d’afficher sa détermination pour qu’un accord global soit atteint d’ici 2015. « Le plan annoncé par le Président américain hier est un pas dans la bonne direction », a-t-il poursuivi.

Ban Ki-moon a ensuite rappelé qu’il y a cinquante ans les fondateurs de l’Organisation de l’unité africaine avaient mené le combat contre le colonialisme et l’apartheid. « Un des leaders de ce mouvement – l’un des géants du 20ème siècle – est actuellement à l’hôpital, dans un état critique », a-t-il déploré.

« Nos pensées et nos prières vont à Nelson Mandela, sa famille, ses proches, à tous les Sud-Africains et à ceux qui à travers le monde ont été inspirés par sa vie exemplaire », a conclu le Secrétaire général, qui a invité à faire preuve de la même force de conviction pour améliorer le bien-être des Africains.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Classé sous Actualités du Siège, L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
25/07/2014
Loading the player ...