Ban Ki-moon au Japon pour participer aux travaux de la 5ème Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD)

Écouter /

Ban Ki-moon, la présidente de la Commission de l’UA, Nkosazana Dlamini-Zuma et les États africains et leurs partenaires au développement se sont donnés rendez-vous dans la ville nipponne de Yokohama.

En effet, dès ce samedi et jusqu'au 3 juin, de nombreux chefs d’État et de gouvernement du continent discuteront du développement de l’Afrique.

À côté d’eux, des organisations internationales et régionales, des pays partenaires, le secteur privé et des organisations de la société civile.

La TICAD V est placée sous la co-présidente des Premiers ministres japonais, Shinzo Abe et éthiopien, Haïlé Mariam Dessalegn, président en exercice de l’Union africaine (UA).

Selon son porte-parole Eduardo del Buey, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon portera son attention sur plusieurs thématiques.

Il se penchera, entre autres, sur la question des partenariats public-privé, les voies et moyens de promouvoir la sécurité humaine, de renforcer l’autonomisation des femmes et des jeunes et de consolider la paix et la stabilité en Afrique.

Ban ki-moon doit également réfléchir avec le Japon et les partenaires des Nations Unies à leur contribution à la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) et leur aide à l’Afrique dans l’élaboration du programme de développement pour l’après-2015.

Pour la stabilité, le « Pays du soleil levant » soutiendra les efforts de l’Afrique pour la consolidation de la paix. Cela, à travers le développement des ressources humaines, la bonne gouvernance, la contribution aux opérations de maintien de la paix des Nations unies.

Interview : Eduardo del Buey, porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies; propos recueillis par Maha Fayek

 

Le dernier journal
Le dernier journal
22/08/2014
Loading the player ...