"Au-dela du devoir", une exposition de la contribution humaine des Casques bleus d'Uruguay

Écouter /

Photo : Armando Sartorotti

Avec à peine plus de 3 millions d'habitants, l'Uruguay est un des plus petits pays de la planète. Pourtant cette nation d'Amerique latine est l'un des plus grands contributeurs de Casques bleus aux missions de maintien de la paix de l'ONU, mettant à contribution presque 20% de son armée.

La Mission de l'Uruguay auprès de Nations Unies a inauguré lundi 17 juin au Siège des Nations Unies à New York, une exposition de photos prises par Armando Sartorotti, un photographe de ce pays, qui s'est rendu en Republique democratique du Congo et en Haiti pour s'interger quelque temps parmi des soldats uruguayens dans les missions onusiennes dans ces deux pays.

Ce qui ressort de son travail est surtout la contribution et l'experience humaine de ces soldats. Pour l'Ambassadeur uruguayen, José Luis Cancela, qui a organisé cette exposition, cet un aspet du travail des casques bleus qui passe trop souvent innaperçu, alors que c'est un des aspects les plus importants de leur contribution.

"Parfois un sourrire, une partie de football, ou aider à la distribution de l'eau, ça fait une difference et ça aide les personnes à recuperer la dignité humaine qui est essentielle, et à la fin c’est le but de nos efforts", a déclaré le Représentant permanent au micro de la Radio des Nations Unies.

Les photos de l'exposition montrent, entre autres, des projets initiés et souvent financés par les Casques bleus eux memes.

(Interview : Ambassadeur José Luis Cancela, Représentant permanent de l'Uruguay après des Nations Unies; prospos recueillis par Cristina Silveiro)

Le dernier journal
Le dernier journal
21/11/2014
Loading the player ...