Au delà du devoir, l'action humanitaire des Casques bleus uruguayens

Écouter /

Parmi les projets presentés par les casques blues uruguayens, l’appui à l’association congolaise “Debout et fier” pour les orphelins amputés.(Photo: Armando Sartorotti)

Cette semaine dans Escale nous nous rendons au vernissage de l'exposition , sur les soldats de la paix uruguayens, qu'a inauguré la Mission de l’Uruguay auprès de Nations Unies, le 17 juin au Siège de l'ONU à New York.

Avec à peine plus de 3 millions d’habitants, l’Uruguay est l’un des plus petits pays de la planète. Pourtant cette nation d’Amerique latine est l’un des plus grands contributeurs de Casques bleus aux missions de maintien de la paix de l’ONU, mettant à contribution presque 20% de son armée.

L'exposition est composée de photos prises par Armando Sartorotti, un photographe uruguayen, qui s’est rendu en République démocratique du Congo et en Haïti pour s’intégrer quelque temps parmi des casques bleus uruguayens dans les missions onusiennes qui opèrent dans ces deux pays.

Ce qui ressort de son travail est surtout la contribution et l’expérience humaine de ces soldats.

Le Representant permanent de l'Uruguay auprès des Nations Unies, José Luis Cancela, qui a organisé cette exposition, Fritzner Gaspard, le Représentant permanent d'Haïti auprès des  Nations Unies ainsi que le Secrétaire général adjoint de l’ONU aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, tous présents lors à l'ouverture de cette exposition, nous livrent leurs impressions.

 

Interviews:

José Luis Cancela, Représentant permanent de l'Uruguay auprès des Nations Unies

Fritzner Gaspard, Représentant permanent d'Haïti auprès des  Nations Unies

Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint de l’ONU aux opérations de maintien de la paix

Production, mixage et présentation : Cristina Silveiro

Le dernier journal
Le dernier journal
26/12/2014
Loading the player ...