Abou Moussa : “il faut mettre fin, au plus vite, aux atrocités de la LRA”

Écouter /

Présenté le 29 mai 2013 au Conseil de sécurité des Nations Unies, le rapport semestriel du Secrétaire général de l’ONU sur les activités du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA) met particulièrement l'accent sur les zones affectées par l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) et les efforts de la communauté internationale pour mettre fin à ses atrocités.

Cette semaine la Radio des Nations Unies a effectué une escale, à New York, au Bureau du Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour l’Afrique centrale et Chef de l’UNOCA.

Au micro de Maha Fayek, Abou Moussa passe en revue les développements politiques et sécuritaires majeurs dans la sous-région et les actions entreprises par l'UNOCA pour coordonner le soutien des Nations Unies aux efforts de l'Union africaine (UA) dans la lutte contre la LRA. Ce mouvement rebelle a été « responsable de plus de 100 000 morts » entre 1987 et 2012. Pendant la même période, il a aussi provoqué le déplacement de 2,5 millions de personnes.

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour l’Afrique centrale et Chef de l’UNOCA condamne, une fois de plus, cette situation inacceptable et intolérable. Entretien.

Interview : Abou Moussa, Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour l’Afrique centrale et Chef de l’UNOCA.

Présentation, texte et entretien : Maha Fayek

Mixage : Peter Kurisco

Le dernier journal
Le dernier journal
19/12/2014
Loading the player ...