TICAD 5 : le développement de l'Afrique à l'ordre du jour à Yokohama, au Japon

Écouter /

A peine revenu des cérémonies marquant le 50eme anniversaire de la création de l'Organisation de l'Unité africaine, devenue Union africaine, à Addis-Abeba, en Ethiopie, le Secrétaire général des Nations Unies devrait participer à la TICAD 5, la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique. Cette rencontre de Haut niveau est prévue du 1er au 3 juin à Yokohama, au Japon.

Plus de 40 milles personnes sont attendues au Japon dans la ville de Yokohama pour prendre part du 1er au 3 juin, aux travaux de la cinquième édition de la TICAD, la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique. Cette réunion marque aussi la célébration du 20eme anniversaire de la TICAD qui est co-organisée par le PNUD, le Programme des Nations Unies pour le développement en partenariat avec le Japon, le Bureau du Conseiller spécial de l'ONU pour l’Afrique, la Banque mondiale et la Commission de l’Union africaine.

L’importance de l’égalité des sexes, l’autonomisation des femmes dans la conduite du développement en Afrique et leur participation à la construction de la paix seront au cœur des débats de la TICAD 5. Les travaux vont se focaliser aussi sur les meilleures pratiques dans la lutte contre des défis tels que la santé maternelle, la sécurité alimentaire, la violence sexuelle et les obstacles au développement économique, juridique et politique.

La Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique est une initiative lancée en 1993 par le Gouvernement du Japon pour promouvoir un dialogue politique de haut niveau entre les dirigeants africains et leurs partenaires dans le domaine du développement. Les principes directeurs de la TICAD sont l’”Appropriation” par les Africains de leur processus de développement et le “Partenariat” international.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

 

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...