Tchad : le HCR prépositionne de l'aide pour les réfugiés du Darfour

Écouter /

Le personnel du HCR s’entretient avec des réfugiés en provenance du Darfour dans la ville tchadienne de Tissi (Photo: HCR/M. Antoine).

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés a prépositionné de l'aide humanitaire pour venir en aide aux milliers de réfugiés soudanais du Tchad.  Le HCR veut parer à toutes les éventualités avant l'arrivée de la saison des pluies qui rendrait plus difficile l'accès à cause des inondations. Plus de 30.000 personnes fuient vers le Tchad pour échapper aux affrontements tribaux au nord-ouest du Darfour.

En moyenne, 300 réfugiés continuent de franchir quotidiennement Tissi en raison de la poursuite de ces tensions communautaires. Les nouveaux arrivants disent que plusieurs autres tentent de fuir vers le Tchad, mais que les groupes armés les empêchent de traverser la frontière soudano-tchadienne.

Tissi, au sud-est du Tchad, se trouve proche de la frontière soudanaise. À l'approche de la saison des pluies, les routes sont généralement impraticables, et il ne sera plus possible aux organisations internationales humanitaires qui interviennent sur place, d'accéder à Tissi.

La plupart des réfugiés arrivant à Tissi sont des femmes et des enfants qui ont urgemment besoin d'abris, de nourriture, d’eau potable et d'une assistance médicale. Selon le HCR, ces Soudanais disent avoir fui en raison des violences.  Les réfugiés arrivent souvent blessés, épuisées et traumatisées par les violences. Beaucoup ont indiqué que leurs proches avaient été tués. Ils disent avoir été témoins de la destruction de leurs maisons et de leurs villages réduits en cendres

Ces violences ont également obligé 20.000 Tchadiens à retourner dans leur pays.  Tous ces afflux de populations d'origines très différentes se sont répartis sur 16 sites autour d'un rayon de 100 km de Tissi.

Pour s'assurer d’offrir une meilleure protection et une assistance aux réfugiés jusqu’à la prochaine saison sèche, le HCR a donc prépositionné assez d’aide dans la zone afin de couvrir les besoins de 3.000 familles. La distribution de l’aide va commencer ce week-end. Des fournitures supplémentaires devraient arriver à partir de l'entrepôt régional à Douala, au Cameroun, pour couvrir les besoins de 4.000 autres familles.

Depuis 2003, plus de 300.000  soudanais s'étaient déjà réfugiés au Tchad voisin.

(Extrait sonore : Fatoumata Lejeune-Kaba, porte-parole du HCR à Genève ; propos recueillis par Alpha Diallo)

Le dernier journal
Le dernier journal
31/10/2014
Loading the player ...