Syrie : plus de quatre millions de personnes déplacées selon l'OCHA

Écouter /

Les mouvements des personnes déplacées se poursuivent à un rythme soutenu, et ce alors que de nombreux Syriens ont été déplacés à plusieurs reprises. Au cours des derniers mois, le nombre de déplacés en Syrie a plus que doublé, passant d’environ 2 à 4,25 millions de personnes. Un nombre particulièrement élevé de personnes déplacées est concentré à Alep et dans la province de Damas rural, avec respectivement dans ces deux régions 1,25 million et 705 200 personnes.

En dépit d’une situation sécuritaire de plus en plus complexe, des progrès ont été réalisés dans l’organisation des convois d’aide inter-agences à travers les lignes de conflit. Ainsi, le 25 avril, un convoi inter-agences de l’ONU a traversé les lignes et a atteint Ter Mallah et Al Ghan dans le gouvernorat de Homs pour livrer de la nourriture et des articles non alimentaires essentiels à 24.000 personnes.

Dans l’ensemble, entre janvier et avril, quelque 764.000 personnes ont pu bénéficier des convois de secours organisés par l’ONU dans des zones d'accès difficile. Sur dix convois qui traversaient les lignes, cinq ont ciblé des zones contrôlées par l’opposition, tandis que cinq autres sont allés dans des zones contestées.

La Coordonatrice des secours d’urgence des Nations Unies, Valerie Amos, a récemment informé le Conseil de sécurité des difficultés rencontrées pour apporter de l'aide de Damas à Alep, qui doivent notamment parcourir de longues distances et négocier au passage de plusieurs points de contrôle. Valerie Amos a souhaité que l'aide puisse être apportée autant que possible directement dans le pays, mais aussi via la Turquie et ses frontières pour assister les personnes prises au piège dans le nord. Jusqu’ici, cependant, le gouvernement syrien a refusé toutes les opérations transfrontalières.

(Interview : Jens Laerke, porte-parole de l'OCHA à Genève; propos recueillis par Alpha Diallo)

Le dernier journal
Le dernier journal
24/07/2014
Loading the player ...