Syrie : l'UNICEF lance un appel pour la protection des civils à Qousseir

Écouter /

L'UNICEF, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance, a lancé mardi 21 mai un cri d’alarme sur la sécurité des civils dans la ville assiégée de Qousseir en Syrie. L'UNICEF craint que des milliers d’enfants et de femmes soient pris au piège dans les combats.

Qousseir, ville située près de la frontière libanaise, a une population d'environ 30.000 personnes. Entre 12.000 et 20.000 personnes, dont de nombreux enfants, se trouveraient toujours à l’intérieur de cette ville.

Ces derniers jours, des centaines de familles syriennes ont fui vers le Liban et vers différentes régions en Syrie. L’UNICEF et d’autres organismes et partenaires des Nations Unies ont fourni de la nourriture, des vêtements, des trousses d’hygiène et autre assistance humanitaire indispensable aux membres de ces familles déplacées.

A Hasiaa près de Homs, l’UNICEF et ses partenaires viennent en aide à quelque 500 familles composées de femmes, d'enfants et des personnes âgées de Qousseir et des villages voisins. Ces personnes sont venues s'ajouter aux 1.144 autres familles qui avaient fui Qousseir où les combats avaient éclaté le mois dernier.

L’UNICEF a réitéré son appel à toutes les parties à respecter leurs obligations internationales pour protéger les enfants et les femmes dans les conflits.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...