Soudan : défis humanitaires énormes, selon Valerie Amos

Écouter /

Valerie Amos, Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires (OCHA)

Au terme de sa mission de trois jours au Soudan, la Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires, Valerie Amos, a rappelé jeudi 23 mai que ce pays continue de faire face à de nombreux défis, dont les situations au Darfour et dans les états du Kordofan méridional et du Nil bleu. En plus du nombre considérable de personnes déplacées, une crise alimentaire sévit dans plusieurs régions du pays.

« Le Darfour ne doit pas disparaître de la liste des priorités de la communauté internationale. 1,4 million de personnes vivent dans des camps, la majorité de la population du Darfour n’a pas d’accès aux services de santé et d’éducation. Les défis restent énormes », a rappelé la Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires.

« Selon nos estimations, 300.000 personnes ont été déplacées par la violence dans le Darfour au cours des cinq premiers mois de l’année, ce qui est supérieur au nombre de déplacements forcés lors des deux années précédentes. La situation est très préoccupante et les agences humanitaires ont du mal à répondre aux besoins », a-t-elle ajouté.

Concernant la situation dans les états du Kordofan méridional et du Nil bleu, Valerie Amos s’est félicité de l’accès accru des agences humanitaires aux populations touchées par les heurts dans les zones contrôlées par le gouvernement. « Des préoccupations subsistent concernant la sécurité des civils dans les zones qui échappent à ce contrôle », a-t-elle indiqué.

Et les Etats du Kordofan méridional et du Nil Bleu, situés au nord de la frontière avec le Soudan du Sud, sont le théâtre d’affrontements entre les forces gouvernementales soudanaises et les rebelles du SPLA/Nord.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Le dernier journal
Le dernier journal
26/12/2014
Loading the player ...