RDC : la brigade d'intervention de la Monusco pourrait être opérationnelle d'ici juillet

Écouter /

Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix.

La brigade d'intervention de la Monusco chargée de combattre les groupes armés dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) devrait être opérationnelle mi-juillet, a indiqué mercredi 29 mai le secrétaire général adjoint de l'Onu chargé des opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous cité par l'AFP.

"Nous espérons que la brigade d'intervention pourra être opérationnelle dans quelques semaines, probablement d'ici la mi-juillet", a déclaré M. Ladsous lors d'une conférence de presse, rapporte la même source.

Au cours d'une tournée dans la région la semaine dernière, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon avait tablé sur "un ou deux mois" pour le déploiement de cette brigade. Il avait souligné la nécessité "d'accélérer le déploiement" en raison de la poursuite des combats autour de Goma (est).

Cette unité doit renforcer la Mission de l'ONU pour la stabilisation de la RDC (MONUSCO), la plus importante au monde, forte de 17. 000 hommes et chargée de la protection des civils. Dotée d'un mandat offensif, la brigade doit combattre et désarmer les groupes rebelles dans l'est de la RDC dont le M23. Sa création avait été décidée fin mars par le Conseil de sécurité de l'ONU.

Les premiers éléments de la brigade -qui sera composée de 3. 000 soldats tanzaniens, malawites et sud-africains- sont arrivés à Goma le 13 mai.

L'armée congolaise combat les rebelles du M23 depuis mai 2012 au Nord-Kivu. Fin novembre 2012, le M23 avait occupé Goma pendant une dizaine de jours avant de s'en retirer contre la promesse d'un dialogue avec Kinshasa. De nombreuses personnalités ont demandé aux deux parties de relancer ces pourparlers qui sont actuellement au point mort.

(Mise en perspective: radio Okapi)

 

 

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...