RDC : combattre le braconnage dans le parc de la Salonga, au Kasaï-Oriental

Écouter /

Le gouvernement provincial du Kasaï-Oriental s'est engagé, dimanche 12 mai, à mettre fin au braconnage dans le Parc de la Salonga, a affirmé le ministre de l'Intérieur, Hyppolyte Mutombo Bwebwe. Selon lui, une brigade policière anti-braconnage sera envoyée dans les jours à venir dans ce parc pour traquer les braconniers.

« Nous avons mis tout le paquet. S'ils sont là, qu'ils [les braconniers] partent. Les mesures telles qu'elles sont prises, ils seront arrêtés. C'est pourquoi nous avons décidé d'envoyer une brigade anti-braconnage que nous allons envoyer selon les réalités du front », a déclaré Hyppolite Mutombo.

Le Parc de la Salonga est à cheval des plusieurs provinces de la République démocratique du Congo (RDC), notamment la Province Orientale, l'Equateur, le Maniema et le Kasaï-Oriental. Le braconnage s'effectuait plus dans les trois provinces précitées. Les braconniers ont été pourchassés dans ces provinces et se sont refugiés au Kasaï-Oriental, notamment à Lomela et Katako Kombe, a expliqué Hyppolite Mutombo.

L'agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) a dénoncé jeudi 18 avril la réduction « dramatique » des éléphants dans les aires protégés de la RDC. Son coordonateur national pour l'environnement, Toussaint Molenge, a plaidé pour l'implication de l'Etat congolais dans la lutte contre le braconnage perpétré tant par des chasseurs que certains groupes armés, et même quelques éléments des Forces armées de la RDC.

(Extrait sonore : Hyppolyte Mutombo Bwebwe, ministre provincial de l'Intérieur de la Province du Kasaï-Oriental ; propos recueillis par Radio Okapi)

Classé sous Environnement, L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
28/08/2014
Loading the player ...