Peuples autochtones : coup de projecteur sur leurs droits en Afrique

Écouter /

L'Afrique est à l’honneur à la 12ème session de l'Instance permanente des peuples autochtones auprès des Nations Unies, qui tient actuellement ses travaux au Siège de l'ONU, à New York.

Pour la première fois non seulement la session est présidée par un autochtone africain, mais une partie des travaux se sont concentrées spécifiquement sur le sort de près de 50 millions d'autochtones en Afrique.

La plupart de ces populations sont des bergers, des chasseurs-cueilleurs, nomades et semi-nomades. Ils sont confrontés à de multiples difficultés dont la spoliation de leurs terres, territoires et ressources, l'assimilation forcée au mode de vie des groupes dominants, la marginalisation, la pauvreté et l'analphabétisme.

Albert Kwokwo BARUME, responsable des affaires autochtones au sein de l'Organisation internationale du travail, participe à cette douzième session. AU micro de la Radio des Nations Unies, il revient sur la définition des droits des peuples autochtones africains, leurs conditions et les moyens dont ils disposent pour rectifier les injustices existantes.

(Interview : Albert Kwokwo BARUME, responsable des affaires autochtones au sein de l'Organisation international du travail; propos recueillis par Cristina Silveiro)

Le dernier journal
Le dernier journal
26/12/2014
Loading the player ...