OSCE: le Conseil de sécurité entend Leonid Kozhara, président en exercice de cette institution

Écouter /

Le Conseil de sécurité s'est réuni ce mardi 7 mai pour suivre un exposé de Leonid Kozhara, Ministre des Affaires étrangères de l'Ukraine et président en exercice de l'OSCE, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe. Son exposé a été suivi de plusieurs interventions des membres du Conseil, parmi lesquels Martin Briens pour la France.

L'OSCE, qui compte 57 États participants en Amérique du Nord, en Asie et en Europe, est la plus grande organisation de sécurité régionale du monde. Elle œuvre en faveur de la paix, de la démocratie et de la stabilité pour plus d'un milliard de personnes.

L'OSCE offre un forum pour le dialogue politique de haut niveau sur un large éventail de questions de sécurité ainsi qu'une plateforme d'exécution de tâches concrètes visant à améliorer l'existence des individus et des communautés. Elle est un instrument régional ouvert à tous dont les activités, qui portent sur l'alerte précoce, la prévention des conflits, la gestion des crises et la réhabilitation post-conflit, contribuent à résoudre les différences entre les États et à renforcer la confiance par la coopération. Forte de ses institutions spécialisées, de ses unités d'experts et de son réseau d'opérations de terrain, l'OSCE traite de nombreuses questions qui ont une incidence sur notre sécurité commune, notamment le contrôle des armements, le terrorisme, la bonne gouvernance, la sécurité énergétique, la traite d'êtres humains, la démocratisation, la liberté des médias et les droits des minorités.

La sécurité concerne de nombreux aspects de notre existence. L'OSCE considère que la sécurité est globale et agit en intégrant en un seul ensemble ses trois dimensions : politico-militaire, économique et environnementale, et humaine. Aspects interconnectés de la sécurité L'OSCE s'efforce de renforcer la sécurité militaire en encourageant une ouverture, une transparence et une coopération plus grandes. Sous ses auspices, ses États participants ont élaboré le régime de maîtrise des armements et de mesures de renforcement de la confiance le plus élaboré au niveau mondial.

Parallèlement, l'Organisation adopte une approche large de la dimension politico-militaire de la sécurité en mettant notamment l'accent sur des questions liées à la réforme de la défense et de la police, au stockage sûr et à la destruction des armes légères et de petit calibre et des munitions conventionnelles.

La prospérité économique étant une pierre angulaire de la sécurité, l'OSCE s'emploie à promouvoir la coopération économique et la bonne gouvernance dans une région qui englobe la plus grande partie de l'hémisphère nord. En outre, l'OSCE considère les questions environnementales comme un élément clé de la sécurité. Elle travaille avec les États participants en vue d'assurer une gestion rationnelle des déchets dangereux, de sensibiliser davantage aux problèmes de l'environnement et de favoriser la coopération en ce qui concerne les ressources naturelles partagées.

Une sécurité durable n'est possible que si les droits de l'homme et les libertés fondamentales sont respectés. L'OSCE aide ses États participants à renforcer les institutions démocratiques, à organiser des élections libres, équitables et transparentes, à promouvoir l'égalité des sexes, à assurer le respect des droits de l'homme, de la liberté des médias, des droits des minorités et de l'état de droit ainsi que la tolérance et la non-discrimination.

Dans son approche de la sécurité, l'OSCE fait le lien entre les trois dimensions, ce qui la rend particulièrement efficace pour aborder les problèmes de sécurité « transdimensionnels», c'est-à-dire les menaces transnationales, notamment le terrorisme, la criminalité organisée, la cybercriminalité, le trafic de drogues et d'armes, et la traite d'êtres humains, qui exigent des réponses conjointes et durables.

(Extrait sonore : Martin Briens, Représentant de la France au Conseil de sécurité)

Le dernier journal
Le dernier journal
25/12/2014
Loading the player ...