ONU/droits de l'homme : les activités se multiplient, mais le financement ne suit pas

Écouter /

Malgré le fait que les droits de l'homme sont largement reconnus comme étant l'un des trois piliers des Nations Unies, seuls 3% du budget ordinaire de l'Organisation leur sont alloués, a déclaré ce matin La Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Navi Pillay’ devant les États Membres, au Siège des Nations Unies, à New York.

Venue informer les Etats Membres des dernières activités et défis de son Bureau, la Haut Commissaire a mis en exergue la situation financière tendue de l'entité principale de l’ONU chargée des droits de l'homme. Selon Navi Pillay, l’appui du Haut Commissariat aux organes conventionnels n'est financé qu'a 60% par le budget ordinaire, celui des mécanismes spéciaux du Conseil des droits de l'homme l'est à peine à plus de 50%, alors que les activités du Secrétariat du Conseil des droits de l'homme ne sont couvertes qu'à 73%.

A cela s'ajoute l'explosion des activités de son Bureau, a expliqué la cheffe des droits de l'homme de l'ONU, y compris la multiplication des procédures spéciales, du nombre d'experts et du nombre de personnels impliqués dans les missions de la paix.

Les décisions du Conseil des droits de l'homme ont aussi de fortes répercussions budgétaires, à l'instar de celles générées lors de la 22ème session, qui a décidé de prolonger la Commission d'enquête sur la Syrie, d’établir celle sur la Corée du Nord, ainsi que d’instaurer de nouveaux mécanismes pour le Mali, qui requièrent 7,5 millions de dollars supplémentaires.

Afin que le Bureau des droits de l'homme puisse s'acquitter pleinement et en toute indépendance de son mandat, Navi Pillay a exhorté les Etats Membres à veiller à ce que le financement des activités qui découlent du mandat du Haut Commissariat soient financées entièrement par le budget ordinaire.

La Haut Commissaire, est également revenue sur les activités du Conseil des droits de l'homme, le renforcement des organes conventionnels, et la prochaine célébration du 20ème anniversaire de la Déclaration de Vienne.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

Le dernier journal
Le dernier journal
24/10/2014
Loading the player ...