OIM / Djibouti : 79% de plus de migrants demandent de l'aide

Écouter /

L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a lancé vendredi un appel de six millions de dollars pour venir en aide aux migrants bloqués à Djibouti.

Selon l'OIM, Djibouti est le principal pays de transit pour les migrants qui traversent le golfe d'Aden pour se rendre dans les États du golfe.  Sur les 108.000 migrants qui sont arrivés au Yémen en 2012, 84.000 avaient transité par Djibouti.

Djibouti connaît une augmentation dramatique du nombre de migrants bloqués sur son territoire suite à l'érection de la clôture de 1 800 kilomètres décidée par l'Arabie saoudite le long de ses frontières et suite aux reformes juridiques récentes du royaume saoudien limitant l'emploi des travailleurs étrangers.

Le centre d'aide aux migrants de l'OIM à Obock constate une augmentation de 79% du nombre de  migrants éthiopiens en quête d'une aide en matière de transport. Or, l'OIM a du mal à leur venir en aide.

Une récente évaluation réalisée par l'OIM souligne que les déplacements de ces migrants se font de plus en plus dans des conditions violentes et périlleuses. L’Organisation fait état de  cas de trafic d'organes, d'amputations de membres et de traversées par mer dans des bateaux vétustes.

(Extrait sonore :  Gaëlle Sévennier, porte-parole de l'OIM à Genève)

Le dernier journal
Le dernier journal
18/09/2014
Loading the player ...