Nord-Kivu : le M23 a installé une base à 30 mètres d'une position des casques bleus à Kiwanja

Écouter /

Des rebelles du M23 dans une localité du Nord-Kivu/

Les responsables du Mouvement du 23 mars ont établi depuis quelques semaines une base à Kiwanja au Nord-Kivu. Celle-ci est à côté du camp des déplacés et à trente mètres de l'entrée principale d'une position des casques bleus de la Mission onusienne en RDC. Selon plusieurs sources, le but est d'empêcher des éléments du M23, qui le voudraient, de déserter et de se rendre à la Monusco.
Depuis le début du mois d'avril, quatre-vingt sept rebelles du M23 se sont déjà rendus à la Monusco dans le territoire de Rutshuru. Ils ont été regroupés à la section Désarmement, démobilisation, rapatriement, réintégration et réinstallation (DDRRR) de la mission onusienne à Goma.
Des sources locales affirment que les rebelles positionnés à l'entrée de la base de la Monusco ont tiré, dimanche 28 avril, sur deux policiers qui voulaient se rendre avec leurs armes aux Casques bleus. Aucun d'eux n'a été blessé. Ils ont réussi à accéder à l'intérieur du camp de la Mission des Nations unies.
Malgré cette disposition, plus de dix autres combattants du M23 se sont rendus, au courant de cette semaine aux Casques bleus, précisent ces sources.

Les responsables du M23 démentent ces informations. Pour eux, la position du M23 la plus proche est à quelques huit cents mètres de la base des Casques bleus.

Quelques usagers de la route Rutshuru-Goma ont indiqué que les rebelles du M23 auraient pris d'autres dispositions en installant depuis environs deux semaines, deux autres barrières à Rubare et Munigi. C'est pour rechercher des combattants en fuite.

(Mise en perspective: Gisèle Kaj, Radio Okapi)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
Le dernier journal
Le dernier journal
28/07/2014
Loading the player ...