Madagascar : Ban préoccupé par le déroulement du processus électoral

Écouter /

Le Président de la transition à Madagascar, Andry Rajoelina

Le Secrétaire des Nations Unies, Ban Ki-moon, a affirmé lundi soir qu’il partage les préoccupations de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) et de l’Union africaine devant les derniers développements du processus électoral à Madagascar.

Le dépôt pour les prochaines élections présidentielles des dossiers de candidature du président de la transition Andry Rajoelina, de Lalao Ravalomanana et de l’ancien président Didier Ratsiraka, ainsi que la décision de la Cour électorale spéciale de les accueillir favorablement, constituent des violations de la Feuille de route négociée sous les auspices de la SADC, indique Ban Ki-moon, dans un communiqué.

Le Secrétaire général rappelle également que l’assistance des Nations Unies pour le bon déroulement du processus électoral dépend étroitement de l’adhésion sans réserve à la Feuille de route, « cadre unique pour la restauration de la pleine légitimité du gouvernement malgache ».

M. Ban exhorte toutes les parties prenantes à se conformer aux décisions de la troïka de la SADC et du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine, afin que les élections puissent se tenir selon le calendrier arrêté par la Commission électorale nationale indépendante de la transition et avalisé par les Nations Unies.

En 2011, les partis politiques malgaches avaient adhéré à une feuille de route qui faisait partie d’un accord conclu grâce à la médiation de la SADC. Ce document autorisait le retour d’exil sans conditions de M. Ravalomanana, évincé du pouvoir par le coup d’état lancé par le Président Rajoelina après des semaines de troubles.

Au début de l’année 2013, Andry Rajoelina avait annoncé qu’il ne se présenterait pas aux prochaines élections présidentielles, une décision que le Secrétaire général Ban Ki-moon avait saluée, au même titre que l’engagement pris par l’ancien Président, Marc Ravalomanana de ne pas se présenter, comme contribuant à faciliter la tenue d’élections libres et crédibles pour mettre fin à la transition.

Les élections présidentielles malgaches sont prévues pour le 24 juillet.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
18/04/2014
Loading the player ...