Liberté de la presse : "Parlez sans crainte, assurez la liberté d'expression dans tous les médias"

Écouter /

La Journée mondiale de la liberté de la presse a été instaurée par l’Assemblée générale des Nations Unies en décembre 1993 après la tenue du Séminaire pour le développement d’une presse africaine indépendante et pluraliste. Cette année, elle est célébrée le 2 mai par les Nations Unies à New York avec un jour d'avance et tout un éventail d'évènements dont une réunion solennelle pour l’observer.

Organisée par le Département de l'Information de l'ONU et l'UNESCO la réunion a été marquée par des interventions de Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU, de Vuk Jeremic Président de l'Assemblée générale de l'ONU et de Philippe Kridelka, Directeur de Bureau de l'UNESCO à New York.

Ban Ki-moon a conseillé, lors de son allocution, à tous ceux qui veulent comprendre pourquoi les Nations Unies célèbrent pour la 20ème année consécutive la Journée mondiale de la liberté de la presse de consulter le site internet de l’UNESCO qui a la réponse; avec un catalogue sinistre des assassinats et une liste des journalistes qui ont été réduits au silence – à jamais- pour avoir fait leur travail. À ceux qui paient le prix ultime, s'ajoutent des centaines de journalistes détenus. Ban Ki-moon a également fait mention de ce plaidoyer sur le site de l'UNESCO pour la liberté d'expression : "Parlez sans crainte, assurez la liberté d'expression dans tous les médias."

En s'inspirant des paroles d'Arthur Sulzberger, Vuk Jeremic, Président de l'Assemblée générale de l'ONU a rendu hommage au métier noble de journaliste et à la presse qui dans toute société ont le potentiel d’agir comme un rempart contre les abus de pouvoir, en aidant à découvrir des vérités inconfortables.

La sécurité des journalistes, la lutte contre l'impunité et la liberté d'expression sur les plateformes multimédias : tel est le credo de Philippe Kridelka, Directeur du Bureau de l'UNESCO à New York qui a invité l'audience à s'engager avec les États en vue de mettre un terme à la violence contre ceux qui ont pour métier de nous tenir informés.

(Mise en perspective de Maha Fayek ; avec un extrait sonore de Vuk Jeremic, Président de l'Assemblée générale des Nations Unies)

Le dernier journal
Le dernier journal
30/07/2014
Loading the player ...