Le Rwanda, le Burundi et la RDC souhaitent créer une cour de justice

Écouter /

Julien Paluku (Photo : Radio Okapi/ Ph. John Bompengo)

Le Rwanda, le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) souhaitent créer une cour de justice pour juger les auteurs des crimes dans la région des Grands Lacs. Ils ont exprimé ce souhait au cours d'une réunion des ministres des Affaires étrangères de ces trois pays tenue du 9 au 10 mai dernier à Bujumbura.

« Les Etats ont estimé qu'avec la criminalité transversale dans la région de Grands Lacs, il est nécessaire qu'on mette en place une Cour de justice qui va s'occuper des crimes commis dans la région de Grands Lacs. Cela constitue une innovation. Et lorsqu'on va commencer à partager les  intérêts communs entre la RDC et le Rwanda, et le Burundi, on estime qu'aucun Etat ne pourra encore s'immiscer dans les affaires de l'un ou l'autre parce que les intérêts seront partagés », a déclaré le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku, qui a participé à la réunion des ministres des Affaires étrangères.

Mais les chefs des diplomaties de ces trois pays n'ont pas encore défini les modalités de la création de cette cour ni ses compétences.

Par ailleurs, le gouverneur du Nord-Kivu a indiqué que les participants à la réunion de Bujumbura ont réaffirmé leur engagement à soutenir la brigade d'intervention de la MONUSCO. Cette force va être déployée dans l'Est de la RDC pour combattre les groupes armés dont le M23.

« Tous les trois Etats, à savoir le Rwanda, le Burundi et la RDC représentés par leurs ministres des Affaires Étrangères ont dû réaffirmer leurs engagements à soutenir les efforts de la Brigade d'intervention de la MONUSCO pour que la crise qui sévit à l'Est puisse définitivement prendre fin », a indiqué Julien Paluku.

(Extrait sonore : Julien Paluku, gouverneur de la Province du Nord-Kivu, en RDC ; propos recueillis par Radio Okapi)

Classé sous L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
18/04/2014
Loading the player ...