José Ramos-Horta : une nouvelle lueur d'espoir pour la Guinée-Bissau

Écouter /

Les Nations Unies et leurs partenaires de la Guinée-Bissau s’emploient à soutenir les négociations pour les élections provisoirement fixées pour le mois de novembre.

Le Représentant de l’ONU dans le pays, José Ramos-Horta s'est exprimé à ce sujet au Conseil de sécurité de l'ONU. Selon lui, le pays devra connaître prochainement deux phases importantes de son histoire: celle des élections présidentielle et législatives et celle de la stabilité postélectorale, du renforcement des institutions de l’État et de la société. José Ramos-Horta a décrit devant le Conseil de sécurité une situation qui se décantait en Guinée-Bissau, ce qui pourrait engendrer la terminaison de la suspension de ce pays de l'Union africaine.

 

La Guinée-Bissau a connu un coup d’État militaire il y a un an, ce qui avait entraîné sa suspension de l’Union africaine.

Dans une interview exclusive à la Radio des Nations Unies, José Ramos-Horta estime que le pays s'oriente vers une gouvernance plus inclusive. Les négociations vont bon train entre les leaders politiques qui s'orientent vers la mise en place d’un environnement politique fondé sur la confiance et la non-ingérence dans le processus électoral.

Évidemment dans un pays qui a connu les plus hauts niveaux de la mauvaise gouvernance, les choses ne peuvent pas changer du jour au lendemain. Il faut du temps et beaucoup de patience, souligne José Ramos-Horta; mais la sévérité des mesures prises par l'Union africaine à l'encontre de ce pays a eu du bon.

L’ancien Président du Timor-Leste a jugé « impératif » le soutien des États Membres du Conseil de sécurité et de la CEDEAO à la Guinée-Bissau en vue des futures élections.

Dans un clin d'oeil à son pays le Timor Leste il a indiqué qu'une agence d'aide du Timor Leste à la Guinée-Bissau sera bientôt opérationnelle sur le terrain. Le Timor Leste qui alloue 2 millions de dollars d'aide à la Guinée Bissau, pour encourager ce pays à aller de l'avant.

Mise en perspective de Maha Fayek; avec un extrait sonore de José Ramos-Horta, Représentan Spécial de Ban Ki-moon en Guinée-Bissau.

Classé sous Conseil de sécurité, L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
16/04/2014
Loading the player ...