Golan : le Conseil de sécurité condamne la détention pour plusieurs heures de trois observateurs de l'ONU

Écouter /

Casques bleus dans les hauteurs du Gloan (Photo : ONU/Gernot Payer)

Les quinze membres du Conseil de sécurité ont condamné jeudi dans les termes les plus énergiques la détention le 15 mai pour plusieurs heures de trois observateurs militaires des Nations Unies contrôlant et rendant compte de la situation dans le Golan, en Syrie, appartenant à l’Organisme des Nations Unies chargé de la surveillance de la trêve (ONUST).

Le groupe d’éléments armés antigouvernementaux, responsable de cette prise d’otages, a en outre saccagé un poste d’observation des Nations Unies situé à l’intérieur de la zone de séparation.

Les membres du Conseil relèvent avec une vive inquiétude qu’il s’agit du troisième incident de ce type au cours des deux derniers mois.

Le 12 mai, quatre Casques bleus de la Force des Nations Unies chargée d’observer le dégagement (FNUOD) avaient été libérés après avoir été pris en otage la semaine précédente alors qu’ils patrouillaient près de la localité d’Al Jamlah dans le Golan syrien. Le 6 mars dernier, 21 d’entre eux avaient été détenus par des éléments armés de l’opposition syrienne, également dans le secteur d’Al Jamla, avant d’être libérés trois jours plus tard.

Les membres du Conseil de sécurité exhortent toutes les parties à coopérer de bonne foi avec le groupe d’observateurs contrôlant et rendant compte de la situation dans le Golan de l’ONUST et avec la FNUOD, afin de permettre au personnel onusien d’opérer librement et en toute sécurité. Le Conseil réaffirme enfin son soutien inconditionnel à l’ONUST et à la FNUOD.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
19/08/2014
Loading the player ...