Droits économiques, sociaux et culturels : Pillay salue l’entrée en vigueur d’un nouveau mécanisme

Écouter /

Le Comité des droits économiques, sociaux et culturels a célébré lundi  6 mai, en présence de la Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, l’entrée en vigueur le 5 mai, du Protocole facultatif au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, qui institue une procédure des plaintes et d’enquête.

Navi Pillay a indiqué qu’avec l’entrée en vigueur de ce Protocole facultatif, les Nations Unies  ont complété l’architecture normative envisagée par la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Au-delà des plaintes individuelles, qu’il est habilité à recevoir et examiner, le Comité est désormais autorisé par le Protocole à mener des enquêtes sur les violations graves et systématiques du Pacte et à recevoir des plaintes présentées par un État contre un autre.

« Je suis persuadée que ces mécanismes permettront au Comité d’aider les États et autres parties prenantes à s’attaquer aux causes profondes des violations des droits économiques, sociaux et culturels », a rassuré la Haut Commissaire de l'ONU aux droits de l’homme.

Comme le Comité le notait il y a déjà 20 ans à Vienne, des violations flagrantes des droits de l’homme se produisent tous les jours et passent inaperçues alors que, s’il s’agissait de droits civils et politiques, « elles seraient immédiatement condamnées ». Ce Protocole contribuera à redresser ce déséquilibre, a insisté Navi Pillay.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Le dernier journal
Le dernier journal
30/07/2014
Loading the player ...