Cyclone Mahasen : les humanitaires en état d’alerte au Bangladesh et au Myanmar

Écouter /

Un camp de déplacés dans l’Etat de Rakhine au Myanmar (photo: HCR/P.Behan).

Les autorités du Bangladesh et du Myanmar ont mis en garde des millions d’habitants vivant le long des côtes contre l’arrivée d’un cyclone Mahasen qui pourrait les frapper au cours des prochaines heures ou jours. Ce cyclone pourrait menacer aussi des déplacés de Rakhine, au Myanmar. Pour parer à toute éventualité, les organismes humanitaires sont placés en état d'alerte surtout dans l'Etat de Rakhine.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a ainsi prépositionné 4.000 tonnes de riz. « Et cette quantité est suffisante pour apporter une assistance alimentaire à près de 300.000 personnes pendant un mois », fait remarquer son porte-parole à Genève.

Si l'évaluation rapide qui se ferait en cas de cyclone et des dégâts extrêmement graves, le PAM et les humanitaires sont parés à toute éventualité.

Selon Elisabeth Byrs, les humanitaires sont prêts et ont recommandé au Gouvernement du Myanmar d'apporter assez de vivres pour ces déplacés de l'état de Rakhine.  Le PAM a déjà distribué les rations mensuelles du mois de mai. Le PAM a ainsi apporté une assistance alimentaire à près de 125.000 déplacés à Rakhine.

Environ 140.000 personnes vivent dans des camps de fortune dans l’Etat Rakhine, situé sur la frontière avec le Bangladesh, vers lequel le cyclone Mahasen se dirige.

Au Myanmar, Nargis, qui s’était abattu en 2008 sur le delta de l’Irrawaddy, avait fait 138.000 morts et disparus.

Le Bangladesh aussi, dont une bonne partie du territoire se situe juste au niveau de la mer, est souvent victime de cyclones meurtriers. En novembre 2007 notamment, Sidr avait fait 3.300 morts, 800 disparus et 8,7 millions de sinistrés. Dans ces conditions, les autorités du Bangladesh sont elles aussi en alerte au fur et mesure que le cyclone se rapproche, même si le lieu exact où il doit frapper les côtes est encore incertain. Environ 30 millions de Bangladais, sur une population de 153 millions, vivent le long des côtes.

(Extrait sonore : Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM à Genève ; propos recueillis par Alpha Diallo)

Le dernier journal
Le dernier journal
21/08/2014
Loading the player ...