Concentration élevée de CO2 : le monde est en danger, s'alarme Christiana Figueres

Écouter /

Les scientifiques de la Convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique tirent la sonnette d'alarme suite à une concentration de CO2 dans l'atmosphère mesurée au-delà des 400 parties par millions. Ce seuil est inégalé depuis des millions d’années, a alerté ce lundi à Bonn, Christiana Figueres, la Secrétaire exécutive de cette Convention de l'ONU sur le climat.

“Nous avons dépassé un seuil historique et nous sommes entrés dans une nouvelle zone de danger. Le monde doit se réveiller et prendre note de ce que cela signifie pour la sécurité des hommes, leur bien-être et le développement économique » a-t-elle déclaré.

Estimant qu’il y a toujours une chance d’échapper aux pires effets du changement climatique, Christiana Figueres a appelé la communauté internationale à apporter une réponse politique qui relève vraiment le défi.

L’objectif fixé par la communauté internationale en 2009 est de contenir le réchauffement à +2°C par rapport aux niveaux préindustriels, seuil au-delà duquel les scientifiques mettent en garde contre un emballement du système climatique avec son cortège d’événements extrêmes. Les perspectives sont sombres: les émissions de CO2 dans l’atmosphère ne cessent d’augmenter et si la tendance se poursuit, la hausse de température devrait être de 3 à 5 °C.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Le dernier journal
Le dernier journal
18/04/2014
Loading the player ...