Assemblée générale : une nouvelle résolution condamne les violences en Syrie

Écouter /

L'Assemblée générale des Nations Unies a adopté ce mercredi une résolution condamnant les violences en syrie et le recours aux armes lourdes, notamment.

Les États Membres ont cependant affiché un soutien moins important qu'auparavant à la coalition d'opposition. Le texte a été approuvé par 107 voix pour, 12 contre et 59 abstentions, alors qu'une précédente résolution similaire avait recueilli 133 voix en août 2012.

À l'instar de nombreux pays occidentaux, la France a fait l'éloge d'un texte équilibré qui condamne les violations et violences commises tant par les forces syriennes que l'opposition.

La Russie s'est opposée jusqu'au bout à cette résolution proposée pâr le Qatar, l'un des principaux alliés de la Coalition nationale syrienne (CNS), la princiapale structure de l'insurrection.

Tant pour la Russie, la Syrie et ses principaux alliés, le texte sape les efforts communs de la Russie et des États-Unis pour tenir une conférence internationale sur la Syrie début juin.

Parmi les pays ayant voté contre la résolution, l'Afrique du Sud a estimé que le texte constituait un blanc-seing pour un changement de régime à Dams, provoqué par des forces étrangères.

L'Indonésie qui avait voté pour la résolution d'août 2012 s'est cette fois abstenue, le texte valant pour elle une reconnaissance officielle de l'opposition syrienne.

Pour sa part, Vuk Jeremic, Président de l'Assemblée générale de l'ONU a avancé ce mercredi le chiffre d'au moins 80000 morts, pour la plupart des civils.

Mise en perspective de Maha Fayek

 

Le dernier journal
Le dernier journal
24/12/2014
Loading the player ...