UNICEF : mise en garde contre le lourd tribut des enfants à la sous-alimentation

Écouter /

Un nouveau rapport de l'UNICEF, débattu lors d'une conférence organisée à Dublin, en Irlande, révèle le lourd tribu que payent les enfants du monde à la sous-alimentation. Un enfant de moins de cinq ans sur quatre souffre d'un retard de croissance. Le retard de croissance est une épidémie cachée qui a des conséquences dévastatrices sur l'ensemble des sociétés.

Le rapport montre que le fardeau du retard de croissance est disproportionné. On estime que 80% des 165 millions enfants qui souffrent de retard de croissance dans le monde, vivent dans seulement quatorze pays, principalement en Afrique subsaharienne et en Asie du sud.

Les enfants souffrant de malnutrition sont aussi plus exposés à la maladie et l'obésité au cours de la croissance.

Pourtant l'agence onusienne rappelle que le traitement de la malnutrition n'est pas compliqué, avec des techniques simples.

Selon l'UNICEF, il faut encourager les mères à allaiter leurs nourrissons pendant six mois, veiller à la vaccination des enfants à ce qu'ils aient accès à de l'eau propre et à des conditions de vie hygiénique. Une technique qui a bien fonctionné dans des pays comme le Népal.

(Extrait sonore : Werner Schultink, Chef de la Section Nutrition à l'UNICEF ; propos recueillis par Nerina Penzhorn)

Classé sous Femmes et enfants, L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...