Tchad /OIM : appel d'urgence pour aider le retour des migrants

Écouter /

L'Organisation internationale pour les migrants (OIM) a lancé mardi un appel de 3,5 millions de dollars pour apporter une aide humanitaire urgente aux milliers de migrants qui retournent au Tchad.

Selon l'OIM, au cours des dernières semaines des milliers de Tchadiens sont rentrés par presque toutes les frontières du pays. Au Nord, ce sont 1 600 migrants tchadiens qui sont rentrés de la Libye, après avoir été libérés d'un camp de détention; à l'Ouest, le long de la frontière soudanaise, environ 17 000 migrants accompagnés de 9 000 Soudanais sont rentrés fuyant les conflits au Darfour, alors que 3 000 Tchadiens sont rentrés des mines d'or du Darfour suite à une dispute entre tribus arabes pour leur contrôle. Au Sud, 6 000 Centrafricains ont traversé la frontière pour se réfugier suite à la prise de pouvoir par la rébellion Séléka.

Les retours et déplacements sont d'autant plus difficiles, explique l'OIM, que les conditions sont très dures. Ils s'effectuent à pied sous une chaleur de 50 degrés Celsius, souvent sans eau ni nourriture adéquate, et les infrastructures sont quasiment inexistantes. Aussi les mines antipersonnel qui traînent suite aux années de conflits, rendent les déplacements encore plus périlleux.

"Les migrants arrivent épuisés, déshydratés et extrêmement faibles", a déclaré la porte-parole de l'OIM Gaëlle Sévenier lors d'une conférence de presse à Genève, précisant qu'il y avait eu plusieurs morts en route et à l'arrivée.

L'aide d'urgence est destinée à donner de la nourriture, de l'eau, des soins médicaux et psychosociaux, des abris ainsi que des moyens de transport aux migrants retournés et réfugiés.

(Extrait sonore : Gaelle Sévenier, porte-parole de l'OIM)

Écouter /
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...