Tchad : aider les réfugiés soudanais et les déplacés centrafricains

Écouter /

A Genève, l'OCHA, le Bureau de la coordination des Affaires humanitaires des Nations Unies, a indiqué que le CERF, le Fonds central de l'ONU pour les interventions d'urgence, a débloqué 5 millions de dollars pour répondre à la crise humanitaire au Tchad.

Ces fonds seront utilisés pour répondre aux besoins urgents des réfugiés soudanais et des personnes déplacées en provenance de la République centrafricaine.

La situation humanitaire au Tchad continue d’être dangereusement précaire et les humanitaires de l'ONU ont besoin de financement immédiat afin de maintenir les activités actuelles les plus importantes, sans parler de réponse à de nouvelles crises.

Malgré une bonne récolte 2012-2013, de 3,8 millions de tonnes de céréales, l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture des Nations Unies (FAO) estime que deux millions de personnes auront besoin d’assistance cette année, principalement dans les zones inondées et la bande sahélienne.

Les taux de malnutrition sont attendus à la hausse à partir de juin et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) se prépare traiter cette année 150.000 enfants atteints de malnutrition sévère. La détérioration des conditions de sécurité dans les régions voisines du Darfour et de la République centrafricaine exerce également une pression supplémentaire et inattendue sur les acteurs humanitaires, avec un afflux de plus de 12.500 réfugiés soudanais et 4.000 réfugiés centrafricains au Tchad au cours du mois passé.

(Extrait sonore : Jens Laerke, porte-parole de l'OCHA)

Classé sous Crise alimentaire, L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
28/07/2014
Loading the player ...