Statistiques de l'état civil : renforcer les systèmes de récolte des données

Écouter /

Un Sommet mondial sur les statistiques vitales de l’état civil se déroule du 18 au 19 avril à Bangkok, en Thaïlande. Cette rencontre est organisée par l'OMS, l'Organisation mondiale de la santé et le Réseau de métrologie sanitaire en collaboration avec la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l’Asie et le Pacifique ainsi que d’autres partenaires de la société civile, dans le but de renforcer les systèmes de récolte des donnes pour les statistiques de l’état civil concernant, entre autres, les naissances et les décès dans plusieurs pays à travers le monde.

Environ 80 pays ne disposent pas de système d’état civil. D'innombrables naissances et décès surviennent pour la plupart en Afrique sub-saharienne et en Asie du Sud-Est.

Des systèmes qui fonctionnent bien sont essentiels pour la sauvegarde des droits reconnus à tout être humain. Il s'agit de l’enregistrement des naissances, mariages, divorces et adoptions, ainsi que l’enregistrement des décès et la certification des causes de décès.

Les plus de 200 participants représentant des gouvernements, des agences de développement, la société civile, des universités et d’autres partenaires devraient adopter une déclaration décrivant un plan d’action pour le renforcement des systèmes d'état civil dans le monde.

(Extrait sonore : Docteur Marie-Paule Kieny, Sous-Directeur général de l'OMS en charge des systèmes de santé et de l'innovation ; jointe à Bangkok par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous Dossiers.
Le dernier journal
Le dernier journal
30/09/2014
Loading the player ...